Robin, Rose et Romain, pour des fortunes diverses aux France

Robin, Rose et Romain, pour des fortunes diverses aux France

Rose Riot et Romain Mainguy disputaient leurs championnats nationaux respectifs avec des fortunes diverses, tandis que Robin Riot attendait son ticket officiel pour les France Junior. Récit de cet enchaînement à haut niveau.

Robin Riot aux France Junior de 1500m

Les habitués ou connaisseurs de l’ACPA le savent bien. Avec la famille Riot-Marchand, il faut s’attendre à tout côté performances ! Rose avait validé son billet pour la finale nationale des Pointes d’Or minimes un peu plus tôt dans la saison (nous y reviendrons). C’est désormais Robin, son grand frère, qui valide le sien pour les championnats de France Junior, sur 1500m. Avec son chrono de 3’56″02 réalisé mi-juin, il se classe top 20 au bilan national. La place dans les 32 est ainsi assurée, et il défendra les couleurs du club à Evry-Bondoufle, les 10 et 11 juillet 2021.

Puisque deux Riot en cachent souvent un troisième, n’oublions pas le cadet, Martin ! Bien qu’il ne s’agisse pas de championnats nationaux, il était lui aussi engagé sur une compétition à Blain, le 3 juillet 2021. L’article complet dédié à ce dernier meeting de l’année est disponible ici.

Mais pour l’heure, place à Rose, qui était donc à Tours pour les Pointes d’Or Nationales.


Rose, une première expérience nationale jusqu’au bout de la douleur (by Sam J.)

Si la compétition avait été départementale ou régionale, Rose n’aurait pas pris le départ du triathlon à Tours en ce week-end du 3-4 juillet. Mais il s’agissait d’une première expérience nationale, alors au diable le mal au dos qui la diminuait depuis plus d’une semaine et place à cette finale nationale des Pointes d’Or.

Un nombre d’athlètes très important, un dossard sur toutes les épreuves, des gabarits impressionnants, pas de doute, en ce samedi, la compétition qui débute est de grande ampleur. Le programme de Rose est le suivant : longueur à 16h00, hauteur à 19h40 et 200m haies le lendemain à midi.

Après un échauffement minimaliste et un rendez-vous en chambre d’appel, Rose se dirige vers le sautoir de longueur avec une douleur au dos déjà bien présente. Objectif en accord avec le coach : réaliser un bon saut dès le début pour minimiser la douleur et arrêter le concours au plus tôt. Malheureusement, des marques mal maîtrisées sur le premier essai l’empêchent de sauter. Pour sa deuxième tentative les marques sont bonnes mais la souffrance la limite lors de l’impulsion et elle atterrit à 4m18. Un troisième essai est alors nécessaire et celui-ci est meilleur : 4m49. Bien qu’en deçà des objectifs de la jeune athlète, son dos lui dicte d’arrêter ici le concours et de renoncer à sa quatrième tentative.

Des soins pour tenter de limiter la casse

Passage auprès d’un kiné mis à disposition par l’organisation, ré-échauffement et direction la hauteur. L’échauffement est très rassurant au niveau technique mais moins au niveau du dos. Rose prend alors une décision osée : commencer son concours à 1m41 (ce qu’elle n’avait jamais fait).

La première tentative est la bonne, et l’adolescente valide cette première barre. Mais le premier saut à 1m46 est raté, tandis que la douleur devient plus vive. Avec beaucoup de détermination et afin de n’avoir aucun regret, le deuxième essai est tenté. Malheureusement entre les 2 essais, la douleur n’a pas disparue. La barre tombe, et après la descente du tapis, Rose s’allonge au sol en incapacité de se relever. Après une prise en charge par les services médicaux, il est décidé d’arrêter la compétition à ce stade et de ne pas revenir le lendemain.

Revenir plus fort

Si la compétition a été très douloureuse et avec un petit goût d’inachevé, Rose aura su reprendre assez vite le moral et réussir à en garder les points positifs. C’est une première expérience nationale, mais aussi un premier concours de hauteur commencé au-dessus d’1m40, et puis surtout de très bons contacts avec les autres concurrentes.

Souhaitons-lui un bon rétablissement et de prochaines expériences à ce niveau en pleine possession de ses moyens. Bravo à elle pour ce très beau parcours cette saison, qui vient couronner 4 années d’un travail très sérieux au sein du groupe U16.


6e place sur le 5000m Espoir pour Romain Mainguy

Romain Mainguy était motivé comme jamais pour aller chercher un résultat lors du 5000 mètres des Championnats de France Espoir, à Caen, samedi 3 juillet 2021. Le jeune athlète était accompagné par sa nouvelle structure (AC Carquefou), au sein de laquelle il courra officiellement l’année prochaine.

Longtemps dans le coup pour le podium, Romain termine finalement à la 6e place (en 14’21”) d’une course qui se gagne en 14’09”. Là encore, un travail régulier récompensé par une jolie performance.

Pascal Golfier, avec Samuel Jeannes