Pré-France d’épreuves combinées à Laval, une première réussie !
Groupe EC Laval

Pré-France d’épreuves combinées à Laval, une première réussie !

Après un premier test en interne pour se régler et se rassurer (cf. encadré en bas d’article), 9 athlètes du groupe Epreuves Combinées de l’ACPA ont pris part aux Pré-France d’épreuves combinées à Laval en ce week-end du 5 et 6 Juin. Accompagnés d’Hélène Cottreau en guise de photographe / coach / soutien moral, les athlètes ont enfin pu lancer officiellement la saison 2020-2021.

Neuf athlètes cadets et + participant à des épreuves combinées estivales, c’est historique pour le club (3ème club le plus représenté de la compétition derrière l’Entente Sarthe Athlétisme et le Racing Club Nantais, 2 clubs qui comptent plus de 1000 licenciés…). Conséquence, l’article qui suit sera long, comme le furent ces 2 jours sous le soleil de Laval.

Pour ceux qui ne veulent pas lire, les résultats et photos sont ici :
Résultats
Galerie Photo: CLIQUEZ-ICI

On commence donc par la présentation des forces en présence : 5 cadettes dont une seule avait déjà réalisé un heptathlon en minime et une autre qui venait tout simplement faire sa première compétition d’athlétisme. Un cadet qui découvrait à la fois les épreuves combinées et la catégorie cadet, un espoir qui revenait aux EC 7 ans après son premier essai, un master qui venait réaliser le défi personnel de devenir « décathlonien » et le coach plus expérimenté sur le format avec l’objectif de prendre le record du club.

Le décathlon étant souvent présenté comme « un feuilleton en 10 épisodes », la suite de cet article comprendra donc 17 épisodes (10 pours les gars et 7 pour les filles).

100m

Première épreuve pour les garçons, cette épreuve sans difficulté particulière donne en général le « ton » du décathlon à venir. De ce côté-là, mission accomplie, les voyants étaient au vert pour tout le monde. Martin réalise 11’’98 et passe sous les 12 secondes pour son premier 100m, Lucas échoue à 1 centième de son record avec un temps de 12’’16, Pascal en 12’’67 approche à moins de 2 dixièmes de son record et le coach approche également à 2 dixièmes de son vieux record avec un temps de 11’’54.

100m haies

Même distance pour les filles mais avec 10 obstacles en bonus. Une épreuve redoutée pour commencer l’heptathlon avec tous les risques qu’elle comporte. Pour nos 5 cadettes, c’était le premier 100m haies officiel et on peut dire qu’elles l’ont validé avec brio. Sidonie (18’’21), Laura (18’’35), Eugénie (19’’66), Jade (19’’98) et Anaïs (19’’99) ont toutes les cinq réalisé des chronos inférieurs à ceux de la semaine précédente en interne malgré le stress et l’adversité.

Longueur

Pour continuer sur sa lancée, Martin réalise 5m79 en longueur, confirmant les progrès observés auparavant et battant officiellement son record de 73cm !!! Pour Lucas et Pascal, les performances sont légèrement moins bonnes que la semaine précédente mais avec respectivement 5m44 et 5m47, l’essentiel est assuré et leur record personnel explosé pour l’un, établit pour l’autre. Malgré un bon saut mordu au 3e essai, le coach devra lui se contenter d’un correct 6m28.

Hauteur

Les épreuves combinées sont faites de hauts et de bas. Les cadettes ont pu le découvrir lors de ce concours de hauteur. Pour Jade qui a débuté en combinées il y a 2 mois seulement, sa performance d’1m21 (contre 1m26 la semaine précédente) fut difficile à digérer. Sentiment également mitigé pour Anaïs qui bien qu’avec un record officiel égalé avec 1m27 se trouve un peu en deçà de ce qu’elle a pu montrer auparavant. Pour Eugénie qui s’était découvert un nouveau talent la semaine précédente en franchissant 1m41, c’est avec philosophie qu’elle a pris sa performance d’1m30 en étant consciente qu’elle battait officiellement son record de 16cm. Si pour les unes l’épreuve n’a pas trop souri, pour Sidonie (1m42 record officiel battu de 18 cm) et Laura (1m39 record officiel battu de 8cm), c’est une ascension qui continue depuis le début de la saison. Quel que soit le résultat, il s’agit alors pour ces jeunes athlètes de réussir à en faire abstraction pour pouvoir se concentrer sur les épreuves suivantes.

Poids

Epreuve injustement méprisée probablement du fait de sa difficulté, il est compliqué d’y trouver des repères. Les 4 lanceurs ont été légèrement en deçà du niveau affiché la semaine précédente mais du fait de la nouveauté de l’épreuve pour presque tous, les 4 y établissent leurs records personnels : Martin (7m91 – 5kg), Lucas (8m18), Samuel (9m75) et Pascal (7m84).

Poids

Pour les filles, les performances ont été plus proches de celles attendues dans l’ensemble (voire meilleures). Là aussi, les cinq y établissent leur record mais pour 4 d’entre elles, une performance existait déjà. Voici donc leurs résultats et leurs progressions officielles : Sidonie 8m69 (+45cm), Laura 7m91 (+2m73…), Eugénie 6m91 (+89cm), Anaïs 7m55 (+57cm) et Jade 6m61 (nouvelle discipline).

Hauteur / Perche

Pour des raisons d’occupation de l’espace, Martin se sépare de ses compères et file à la perche tandis que les 3 autres rejoignent l’aire de hauteur. Le cadet confirme tous les progrès réalisés à l’entraînement avec une performance de 2m60 pour son premier concours officiel. Côté hauteur, Pascal, en tant que plus ancien, a essayé de montrer le chemin à suivre en établissant son record à 1m53 (plus élevé que ses perfs en compétition interne). Malheureusement, Lucas diminué par une douleur de plus en plus présente au genou n’a pas pu démontrer complètement ses progrès techniques et a dû se contenter d’un saut à 1m59. Pour le coach, un saut à 1m68 correct mais plein de frustrations étant donné les sensations ressenties.

200m

Oups ! Une annonce au micro manquée et voilà que les cadettes n’ont que 15 minutes pour se préparer au 200m (les horaires en EC sont souvent fluctuants et il faut donc tendre l’oreille pour ne pas se faire avoir). Peu importe, la forme est là pour toutes et le fait que ce soit leur premier 200m officiel enlève un peu de pression. Les performances sont un peu moins bonnes que la semaine précédente (impact du chronomètre manuel) sauf pour Anaïs qui améliore son record en salle de plus de 3 dixièmes avec un temps de 30’’69. Pour les autres, leur record s’établit désormais à : Jade 30’’38, Eugénie 30’’07, Laura 29’’26 et Sidonie 28’’74. Leur journée est terminée, après une petite récupération elles deviennent donc supportrices des garçons pour leur dernière épreuve.

400m

La dernière épreuve de la journée, celle tant redoutée par les décathloniens. Déjà difficile en temps normal, cette épreuve réalisée après 4 autres épreuves rend la dernière ligne droite plus longue que d’habitude. Cette dernière ligne droite a été gobée par Martin qui grâce aux athlètes en lutte avec lui a réalisé son tour de piste en 54’’43 (soit 2 secondes plus vite que la semaine d’avant). Même ordre de grandeur de gain pour Lucas et son coach avec respectivement 56’’76 et 56’’60. Pas de gain pour Pascal mais grâce à une belle bagarre dans la dernière ligne droite, il réalise un chrono de 60’’41, plus que convenable en cette fin de journée. Petite récupération pour tout le monde et la petite troupe quitte le stade pour mieux le retrouver le lendemain.

Reprise de forces / Récupération

Pour économiser de la route et gagner du sommeil, direction le camping d’Evron et ses 2 petits chalets qui nous ont accueillis pour la nuit. Au programme, apéro en attendant que les athlètes prennent leur douche (2 douches pour 9, c’est peu) avant un plat de pâtes carbo pour refaire le plein d’énergies et des desserts préparés par Hélène pour faire le plein de sucre. Tout cela dans une excellente ambiance. Le repas ayant commencé tard et certain(e)s ayant pris un peu de temps pour manger…, pas le temps de traîner et tout le monde file au lit. 6h45-7h00 : tout le monde est debout pour le petit déjeuner sur la terrasse. Les athlètes font le point sur les petites douleurs accumulées et départ à 8h00 pour le stade.

110m Haies

9h30 et Martin est déjà dans les starts pour son 110m haies. Epreuve redoutée, surtout le matin mais le cadet ne tergiverse pas et tente sa course avec 4 appuis dans chaque intervalle (détail technique difficile à réaliser). Malheureusement pour lui, vers le 7ème intervalle, cela devient trop dur et il tape fort la 8ème haie. Peu importe, il finit la course dans un temps de 17’’77 pour son premier 110. Pour les plus vieux, la situation fut plus compliquée. Lucas du fait de sa douleur intense au genou décide de ne pas courir sa série pour pouvoir se laisser des chances de finir le décathlon. Pascal, en tant que Master s’est entraîné depuis le début d’année avec des haies de 99cm de haut comme est décrit le décathlon Master. Cependant, les juges ayant décidé qu’il n’y avait pas de décathlon Master, ce sont les haies de 106cm qui lui sont imposées. Pascal ne se dégonfle pas et assure sa course dans un chrono de 21’’10, anecdotique en comparaison de ce qu’il est capable de faire avec des haies de 99. Pour le coach, beaucoup de haies touchées mais un nouveau record en 16’’35.

Longueur

Comme pour la hauteur, c’est avec beaucoup d’attentes que les cadettes ont commencé leur concours de longueur. Et là aussi, les résultats furent divers. Si Sidonie (4m17) et Laura (4m20) faisaient face à des problèmes de course d’élan qui ne leur permettait pas de s’exprimer comme elles le souhaitaient, ce sont les douleurs qui laissaient Anaïs à 3m34. Pour Jade, une performance de 4m05 confirmait ce qui avait été fait la semaine précédente. Si Eugénie a laissé des centimètres s’échapper à la hauteur par rapport à la semaine précédente, c’était pour mieux les récupérer à la longueur. Un saut à 4m68 qui lui permet d’améliorer sa performance « interne » de 16 cm et son record officiel de 76cm !!!

Disque

Pas de révélation au disque pour les garçons mais de solides performances pour 3 d’entre eux, très proches de celles entrevues aux entraînements. Martin réalise 22m97, Pascal 22m74 et le coach 26m82. Pour Lucas, le concours fut très compliqué. Après 2 essais mordus, il s’est vu dans l’obligation d’assurer le 3ème essai sans élan. Malheureusement, une faute de main l’empêche de réaliser la perf attendue, mais avec 18m87, il assure l’essentiel et évite le « zéro » redouté par les combinards.

Javelot

Concours similaire à Lucas pour Sidonie au javelot. Après 2 essais mordus à cause de soucis de course d’élan, il a fallu valider une marque au 3ème essai sans chercher à réaliser une grosse performance. Dans cette optique, les 16m77 réalisés lui permettent de marquer des points, même si la performance est anecdotique comparée aux plus de 20m qu’elle réalise en temps normal. Pour les autres cadettes, le concours et les résultats furent plus en accord avec leur standing. 4 records personnels officiels : 14m46 pour Jade, 15m64 pour Laura, 18m23 pour Eugénie et 18m73 pour Anaïs.

Perche / Hauteur

La hauteur est LE « point faible » de Martin au regard de ses capacités. Ce concours le lui a malheureusement rappelé. Avec une performance d’1m39, il n’a pas réussi à trouver les repères lui permettant de bénéficier de sa vitesse et de sa détente. Peu importe, comme pour tout échec en épreuves combinées, il faut oublier et se concentrer sur la suite. A la perche, le coach réalise 3m70 sans grandes sensations. Pascal, pour son premier concours officiel n’a pas tremblé et a réalisé un joli 2m30 qui confirme sa progression dans toutes les disciplines techniques. Lucas, malgré sa douleur au genou, a réussi à aller puiser dans son mental et sa frustration des 2 épreuves précédentes pour aller chercher un très joli record à 3m10 bien supérieur aux performances en compétition interne (et cela malgré une chute dans le butoir lors du concours).

800m

Dernière épreuve pour les filles, les 2 tours qui permettent de clore l’heptathlon. Si Anaïs n’a pas amélioré ses chronos précédents ; son isolement pendant la course et sa très belle dernière ligne droite laissent imaginer que son chrono de 3’31’’65 sera battu lors de sa prochaine tentative. Pour Jade, la conclusion est la même avec un chrono de 3’17’’04 qui descendra rapidement maintenant que la distance est connue. En ce qui concerne les 2 inséparables Laura et Eugénie, le scénario de course leur a permis d’abaisser leurs chronos. Si la première est partie bien devant lors du premier tour, son ralentissement au 500m l’a mise dans la ligne de mire de la seconde. Eugénie s’est donc rapprochée suffisamment de Laura pour finir par lui disputer un sprint sur les 80 derniers mètres. Finalement c’est Laura qui passera la ligne en premier avec un chrono de 2’54’’34 tandis qu’Eugénie lui emboitera le pas en 2’54’’48. Pour Sidonie aussi, la concurrence lui a permis d’abaisser son chronomètre de référence (d’environ 5 secondes). Une athlète étant partie plus vite qu’elle, cela lui un fait un lièvre à distance sur le premier tour et c’est au mental qu’elle a conservé sa vitesse pour clore son 800 en 2’43’’86.

Javelot

La hauteur oubliée pour Martin, c’est avec le son de ses cris qu’il a poussé son javelot qui est allé se planter pour la première fois au-delà de la ligne des 30m avec une performance de 32m72. Bien qu’ayant réalisé mieux en compétition interne, c’est également un record personnel officiel pour Lucas qui réalise 30m36. Pas de record pour Pascal mais une honnête performance de 26m19 compte tenu de la fatigue physique et mentale qui s’était installée. De son côté, le coach expédiait son engin à 38m85, ce qui lui permettait de battre son record du décathlon après 9 épreuves.

1500m

Devenir décathlonien, nécessite de passer l’épreuve la moins adaptée au profil des athlètes : le 1500m. Si les 9 autres épreuves nécessitent vitesse et explosivité, cette course réalisée après 9 épreuves sollicite principalement la filière aérobie. A ce jeu-là, Martin a de la réserve, s’il améliore son chronomètre de 15 secondes par rapport à la semaine d’avant avec 5’16’’42, sa dernière ligne droite parcourue à une vitesse impressionnante laisse penser que le chrono descendra encore l’an prochain. Côté progression, Lucas à également fait descendre le chrono (24 secondes par rapport à la semaine précédente…). Une course bien mieux menée que la précédente lui permet d’obtenir une belle marque de référence de 5’06’’18. Pour les 2 anciens, l’épreuve n’est pas vraiment un point fort. Pascal réalise un chrono de 6’19’’56 qu’il fera forcément descendre à l’avenir, tandis que le coach réalise un chrono de 5’35’’16 (son meilleur chrono depuis 2008).

BILAN

Si la plupart des athlètes du club n’avaient pas de référence dans l’heptathlon et le décathlon, cette compétition était essentiellement l’occasion de découvrir le format et de concrétiser officiellement les progrès observés à l’entraînement et en compétition interne. De ce point de vue cette sortie est une grande réussite : aucun 0 (hormis l’abandon de Lucas sur les haies pour blessures) et de bonnes performances pour chacun.

Chez les cadettes, c’est Sidonie qui réalise le meilleur total avec 3124 points. Laura avec 2867 points aura à cœur de franchir la barre des 3000 points l’an prochain. Cet objectif pourrait également être celui d’Eugénie avec son total de 2694 points. Jade, pour sa première compétition d’athlétisme et avec seulement 2 mois d’entraînement pour l’heptathlon totalise 2120 points, ce qui devrait monter la saison prochaine. Pour Anaïs, la barre des 2000 a été franchie avec un score de 2048 points. Elle aussi aux vues de ses progrès techniques devraient faire grimper l’addition l’an prochain.

Chez les garçons, Martin est le premier du club à s’attaquer au déca et y réalise donc le record du club avec 4435 points. L’objectif l’an prochain sera de se rapprocher des 5000 points. Lucas qui n’a terminé que 9 épreuves, totalise 3914 points. Lui aussi tentera de s’approcher des 5000 points l’an prochain. Pascal, qui était venu réaliser un décathlon Master, aura donc complété un décathlon Senior avec 3393 points. Avec le bénéfice des haies et l’entraînement, la barre des 4000 points sera dans le viseur sur le déca master la saison prochaine. Quand au coach, un décathlon sans énorme performance mais surtout sans contre-performance lui permet de totaliser 5357 points et d’ainsi battre le record du club. Si les blessures l’épargnent l’an prochain, c’est la barre des 5500 qui sera au programme.

Je profite de cet article pour remercier Hélène qui nous a accompagnés, supportés et photographiés ce week-end ainsi que Dominique Rongeard qui est venu officier en tant que jury le samedi.
L’ambiance était géniale, merci aux athlètes : on recommence quand vous voulez. Bravo !

Le coach heureux !

EC Internes 29/30 Mai 2021
Je profite d’écrire pour revenir rapidement sur la compétition d’épreuves combinées interne organisée fin mai. À la suite de notre évènement fin mars, l’idée était de reproduire ce qui avait bien fonctionné (ambiance, performance, organisation) avec cette fois-ci le format normal de compétition (Heptathlon et Décathlon). On en a profité pour inviter les minimes afin qu’ils puissent également découvrir les EC avant de passer cadets.
La compétition a été une totale réussite. Que ce soit du côté des performances, de l’organisation et de l’ambiance.
8 minimes filles, 7 cadettes et 2 juniors/seniors terminent leur heptathlon sans aucun 0 soit 17 heptathlètes, ce qui est assez exceptionnel pour un seul club.
5 cadets à Seniors terminent le décathlon avec un seul 0 (Lucas sur les haies à cause de son genou déjà) et 3 minimes complètent un octathlon (bonifié par un concours de Longueur).
4 athlètes ont également participé à une partie des épreuves.
Cet évènement a donc rassemblé 29 athlètes autour des épreuves combinées. Merci et bravo à tous.
Les athlètes ont été exemplaires et en plus de participer aux épreuves, ils ont assuré les rôles de jury / supporters / organisateurs (installation et rangement du matériel).
Merci également à Hélène qui encore une fois était là pour immortaliser ces moments.
J’espère que cette manifestation vous aura fait apprécier les épreuves combinées.

Merci !

Résultats
Galerie Photo : CLIQUEZ-ICI