Les combinards remettent le couvert

Les combinards remettent le couvert

Un mois après les départementaux d’épreuves combinées, les aficionados des longues journées sur le stade avaient rendez vous au Stadium Pierre Quinon de Nantes pour les Régionaux d’épreuves combinées. Parmi ceux-ci, 4 athlètes de l’ACPA.

Avant de donner les résultats de ce week-end, rendons hommage à des personnes auxquelles on ne pense pas forcément, voire qu’on ne vois parfois pas et qui pourtant sont indispensables à la bonne tenue des compétitions : les juges. Si en épreuves combinées, les athlètes passent beaucoup de temps sur le stade, le jury y passe encore plus de temps. Pour l’ACPA, ce week-end, nos juges étaient Catherine Garot qui officie dans l’ombre au secrétariat et Bérengère Paget qui ce week-end officiait comme couteau suisse : tantôt juge saut, tantôt juge lancer. Un grand merci à elles !

A noter également, la présence de Justine Blondelle du côté médical qui a elle aussi consacré une bonne partie de son week-end à cette compétition. Merci.

Côté résultats, nos représentants évoluaient dans un contexte relevé. En effet, afin d’avoir un nombre de participants intéressant et de l’émulation entre les athlètes, cette compétition était aussi le championnat régional d’épreuves combinées de la région Bretagne et ouverte aux athlètes de la région Centre. Bonne idée sur le papier mais peut-être à revoir en terme d’organisation (80 filles à la hauteur au même moment sur 2 sautoirs collés l’un à l’autre : c’est long).

C’est dans ce contexte qu’au pentathlon Cadettes, Amanda Faucon réalise 1926 points tandis que sa partenaire Loane Charbonnel totalise un score de 2545 points se classant respectivement 15e et 8e des Pays de la Loire. Pas de record du pentathlon pour nos 2 courageuses, mais quelques bons enseignements qui seront très utiles pour la saison estivale (voir ci-dessous).

Chez les hommes, lors de l’heptathlon, Louis Goubaud en Junior réalise 3158 pts (record personnel) et se classe 7e de la région. En senior hommes, Samuel Jeannes totalise 4115 pts (record personnel et de club) et devient à l’occasion champion régional.

A noter également, Bérengère Paget qui avant de se mettre dans la peau d’un juge a participé aux Régionaux Masters au lancers de poids et a réalisé une performance de 6m39, se classant ainsi 2e parmi les Masters 0 (35-40 ans).

Bravo à tous : athlètes, jury, service médical et spectateurs.

Résultats:
Epreuves combinées: https://bases.athle.fr/asp.net/liste.aspx?frmbase=resultats&frmmode=1&frmespace=0&frmcompetition=238888
Régionaux Masters: https://bases.athle.fr/asp.net/liste.aspx?frmbase=resultats&frmmode=1&frmespace=0&frmcompetition=238890
Lien Vidéo: A venir

Résumé Complet

Pour les plus curieux , je vous propose ci-dessous un résumé plus détaillé de ce week-end afin de vous faire découvrir les particularités des épreuves combinées (SPOILER ALERT : c’est assez long…).

Commençons par présenter les épreuves combinées. Contrairement aux triathlons que l’on peut réaliser en Poussins, Benjamins et Minimes, les épreuves en EC (épreuves combinées) sont les mêmes pour tous les athlètes. Cela signifie donc que chacun devra faire au mieux avec des épreuves « faibles » et des épreuves « fortes ». Le programme en hiver est le suivant :

Pour les femmes : Pentathlon en 1 journée → 60m haies, Hauteur, Poids, Longueur et 800m avec forcément les haies en début de journée et le 800m pour clôturer cette journée.

Pour les hommes : Heptathlon sur 2 jours → 60m, Longueur, Poids, Hauteur et 60m haies, Perche et 1000m (là aussi, le positionnement des courses est immuable).

Autre particularité des EC : on partage beaucoup de temps avec nos « adversaires » qui bien souvent deviennent plutôt des partenaires. En effet, contrairement par exemple au sprint où un athlète va s’échauffer dans son coin, faire sa course et rentrer chez lui, en EC on enchaîne les épreuves avec les mêmes personnes jusqu’à la tant redoutée course de demi-fond finale. Ce déroulement donne une ambiance particulière aux épreuves combinées.

Illustrons ces propos avec un résumé détaillé du week-end et bien évidemment : honneur aux dames.

1e épreuve : 60m haies

Épreuve redoutée mais à fort potentiel de points. Amanda et Loane sont actuellement techniquement entre 2 eaux, à savoir pas encore assez expérimentées pour passer les intervalles en 4 appuis et bien trop rapides pour réaliser ces intervalles en 6 appuis de manière fluide. Pour Amanda, le choix est fait de rester en 6 appuis sur tous les intervalles mais en essayant cette fois-ci d’y être préparée. Le résultat est un gain de fluidité qui l’amène a réaliser un temps de 10’’66 (Record personnel).

Pour Loane, l’idée est d’essayer de passer en 4 appuis tant que ça tient. Et ça a tenu 2 intervalles avant de repasser en 6 appuis. Le gain de temps n’est pas énorme car en 4 appuis les foulées sont forcées mais elle réalise également son record personnel en 10’’67.

2e épreuve : Saut en Longueur

Épreuve dont la plus grande difficulté est d’avoir des marques fiables étant donné que chaque athlète ne dispose que de 3 essais. A ce jeu là, aucune prise de risque pour Amanda qui saute très loin de la planche sur chaque essai et doit donc se contenter d’une performance de 4m19 (bien loin de ses capacités). Pour Loane, après un premier essai mordu, le 2e essai a été parfaitement assuré à 4m81 et le 3e n’était pas plus loin.

3e épreuve : Lancer de Poids

Point fort de l’une, point faible de l’autre, la difficulté de cette épreuve réside dans sa durée : la plus courte de l’athlétisme. Cela se joue donc sur une multitude de détails. Amanda grâce à son explosivité réussit un meilleur jet à 8m98 et Loane « échoue » à seulement 10cm de son record en réalisant 7m90.

4e épreuve : Saut en Hauteur

Comme déjà évoqué plus haut, ce concours s’est tenu dans des conditions particulières avec beaucoup de filles dans peu d’espace… Bien que n’ayant très peu pratiqué le saut en hauteur cette saison (raison bien connue de tous…), Amanda réussit à s’approcher de son record (1m33) en passant une barre à 1m32, de quoi lui redonner un peu le sourire après son Poids. En revanche pour Loane sa performance d’1m44 après 3 échecs à 1m47 ne la réjouit pas et est assez loin de ce qu’elle pouvait espérer (record à 1m54).

Bilan avant la dernière épreuve :

Le 800m se courant aussi avec la tête, il peut être intéressant de faire un bilan avant la dernière épreuve pour trouver des « motivations » supplémentaires. Malheureusement pour nos 2 jeunes cadettes, 1 contre performance chacune (Loane à la hauteur et Amanda à la longueur) leur a fait perdre pas mal de points les obligeants de réaliser un 800m d’anthologie pour espérer battre leur record au pentathlon.

Dernière épreuve, le 800m :

Pour Loane, pas le temps de réfléchir a ses considérations de points, son 800m ayant eu lieu seulement 20 minutes après la fin de sa hauteur. Deuxième facteur négatif : pas de réelle concurrence. Celle-ci, pour son deuxième 800m seulement, a du mener toute la course, avec des adversaires plus de 10m derrière ce qui n’aide pas a se transcender. Au final, un temps de 2’46’’81 qui est a 2 secondes de son record et donc une très belle performance dans ces conditions.

Pour Amanda, sur 800m, son adversaire, c’est elle même. Partie plus lentement qu’aux départementaux en espérant ne pas craquer autant, cette tentative n’a pas porté ses fruits. Des temps de passage très raisonnables au 200m et au 400m mais après 500m de course, la tête n’a pas pris le relais des jambes et l’allure a diminuée grandement. Au final, un temps de 3’39’’15 que l’on espère voir descendre grandement cet été.

Après les dames, place aux garçons :

1ère journée :

1e épreuve : 60m

Cette épreuve de sprint qui ouvre les EC hommes permet en général de fixer l’athlète sur son état de forme du moment. Réalisant un record personnel avec 7’’73, Louis a donc parfaitement lancé sa journée. Pour Samuel, un temps de 7’’41 confirme la bonne forme du moment et laisse espérer de bonnes choses pour la suite.

2e épreuve : Louis → Poids / Samuel → Longueur

Louis continue sur sa lancée et bat également son record au poids avec 8m01. Il entre dans ce qu’on appelle en épreuves combinées : une spirale positive (les bonnes performances entraînent de bonnes performances).

Du côté du bac à sable, Samuel réalise 6m37 à la longueur, ce qu’il n’avait pas réalisé depuis 10 ans : la forme est bel et bien là.

3e épreuve : Louis → Longueur / Samuel → Poids

Malgré quelques problèmes de marques, après 2 essais, Louis avait égalé son record personnel avec 5m78. La planche est atteinte au 3e essai et c’est un nouveau record : 5m82. Pas de doutes qu’avec un peu de travail technique, les 6m seront dépassés cet été.

Côté Poids, un jet à 9m07 confirme la forme physique de Samuel.

4e épreuve : Louis → Perche / Samuel → Hauteur

Le concours de perche de Louis est une histoire à part entière. Pour résumer : il ne devait pas rester longtemps car monsieur avait un match du SCO d’Angers à aller voir, il n’avait réellement fait qu’une séance de perche cette année (les départementaux) et avait un record à 2m30 avant d’arriver.

Notre état d’esprit avant ce concours : passer 1 ou 2 barres et partir voir le match.

La réalité : 16 sauts… 7 barres franchies (1m86, 2m06, 2m26, 2m36, 2m46, 2m56, 2m66), un record explosé et de nombreux sauts « marrants » : Mauvaise jambe au départ donc saut pas possible, perche plantée à côté du butoir, perche non repoussée mais rattrapée en repassant sous la barre (maintenant on sait que c’est interdit) pour finir par son chef d’oeuvre ; une perche non repoussée (Louis la regarde retomber sur la barre sans pouvoir agir), la barre ne tombe pas, la perche longe ensuite toute la barre avant d’aller taper le taquet mais la barre reste « RECORD ».

Côté hauteur, concours plus court que prévu avec une dernière barre franchie d’1m65 pour Samuel.

Bilan de la première journée :

Avec 4 records en 4 épreuves, Louis est en bonne voie pour battre son record et a surtout changé de statut au saut à la perche.

Sans grand éclat, mais une bonne longueur, Samuel est sur les bases de son record.

Une bonne nuit de sommeil pour chacun et il faudra conclure.

2ème journée :

5e épreuve : 60m haies

C’est avec les jambes alourdies par les épreuves de la veille que les garçons attaquent cette deuxième journée.

Pour Louis, le problème de l’intervalle est le même que pour les filles : un peu trop grand pour 4 appuis et trop petit pour 6. Comme Loane, il passe les 2 premiers intervalles en 4 appuis et les 2 suivants en 6. Résultat : 11’’32 (Record personnel) et pour lui aussi, de belles promesses pour la suite.

Du côté du coach, l’intervalle n’étant plus un problème en terme de nombre d’appuis, c’est sur la qualité des appuis qu’il a fallu progresser. Cette fois-ci, la consigne était de courir vite dans l’intervalle et cela paie. Un temps de 8’’92 qui représente un record personnel et probablement un record du club (peut-être que les archives sont incomplètes).

6e épreuve : Louis → Hauteur / Samuel → Perche

Pour Louis, la fatigue commence à se faire ressentir. Malgré une technique correcte, la vitesse n’est plus trop présente et celui-ci doit se contenter d’une hauteur d’1m53.

Côté perche, Samuel enchaîne un 3e concours consécutif à plus de 3m70 avec une performance de 3m76.

Bilan avant la dernière épreuve :

Pour Louis, avec 5 records en 6 épreuves, peu de doutes qu’il y aura un record au bout du 1000m, l’objectif étant de faire au mieux malgré l’état de fatigue avancé.

Pour Samuel, dont le 1000m est loin d’être sa spécialité, il faut trouver une « carotte » pour avancer. Un petit regard sur les tables donnent les objectifs suivants : 3’33 = record sur l’heptathlon, 3’30 = 4050 pts (performance IR3) et 3’24 = 4100 pts (petite barrière psychologique).

Dernière épreuve, le 1000m :

Louis, très fatigué, malgré un début d’échauffement inquiétant (100m réalisé allure 3’30 au 1000m…) a réussi à reprendre ses esprits et réalisé une course très propre avec un temps très proche de celui réalisé lors des départementaux : 3’07’’09.

Samuel, motivé par les différents objectifs possibles et avec pour la première fois depuis très longtemps quelqu’un à doubler dans le dernier tour, réussit un temps de 3’23’’12 (Record battu de plus de 5 secondes).

Au final, chez les garçons, les résultats auront dépassé les attentes avec quelques records inattendus.

Chez les filles, la contre-performance de chacune n’a pu être rattrapé par les autres épreuves mais pas de doute que cet été avec 2 épreuves en plus, cela sera possible.

Fin des EC en compétition pour cet hiver. L’objectif est maintenant tourné vers le mois d’avril avec l’Heptathlon pour les filles et le Décathlon pour les garçons.

Bravo au groupe qui pour une première saison hivernale en EC et des conditions d’entraînement pas toujours évidentes à su s’adapter et progresser.

Si vous êtes encore là, je vous propose de vous remercier de votre attention.

Pour ceux qui ne font pas partie du groupe Épreuves combinées, je vous propose une séance d’initiation au saut à la perche quand nous disposerons de notre belle piste.

Pour ceux qui font partie du groupe, vous gagnez un joker pour écourter une séance de votre choix dans la saison.

Merci.

Sam, Coach et athlète très satisfait

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Font Resize

N’oubliez pas de prendre votre poncho pour la Marche Nordique du Jeudi 28 janvier

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer